• médiator :« 200 plaintes seront déposées en janvier »

    Médiator : autopsie d'un scandale

    ...

    Fin janvier, nous allons déposer deux cents plaintes au pénal pour « blessures involontaires », « mise en danger de la vie d'autrui » et même « homicide involontaire » contre les laboratoires Servier
    . Ces procédures que nous transmettrons directement au pôle judiciaire de santé à Paris, reposent sur des dossiers très complets. Lorsqu'à partir de 2006, nous avons porté l'affaire de l'Isoméride - un autre produit du laboratoire français - devant la justice, nous nous sommes heurtés au « système Servier ». Ces gens-là sont redoutables. Ils disposent de médecins-experts et d'avocats d'une remarquable efficacité. Sur l'ensemble des plaintes que nous avons déposées - et elles étaient nombreuses -, je crains qu'au final nous n'obtenions condamnation que pour une vingtaine seulement, et sans doute au bout des longues années de procédure, lorsque toutes les voies de recours auront été épuisées par les avocats de Servier. Mais cette douloureuse expérience nous a été utile. Elle nous a renseignés sur la stratégie de défense de l'adversaire. Cette fois, les victimes du Médiator vont apporter les preuves irréfutables du mal qu'elles ont subi en consommant un produit Servier. Il se pourrait aussi que nous poursuivions l'Afssaps pour « complicité »,

    ...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :